Trouver un équilibre travail et vie personnelle

équilibre vie perso vie pro

Quand l’équilibre devient signe de vie

Il n’est pas raisonnablement envisageable d’espérer vivre heureux sans trouver un équilibre travail et vie personnelle. C’est un non sens.

Nous avons que nous passons l’essentiel de notre temps au travail. Le deuxième poste auquel nous consacrons le plus de temps est le sommeil. Or, la manière dont nous nous appliquons et nous impliquons au travail témoigne de notre manière d’envisager la vie et le bonheur.

Si notre travail est notre seule activité il y a un problème

Si notre travail est l’essentiel, voire la seule activité que nous ayons, il y a un équilibre à trouver.

Pour qu’une vie soit saine, il est nécessaire d’instaurer un équilibre entre travail et vie professionnelle.

Dans cette émission, je vais vous donner des éléments pour vous permettre de vous repérer.

Pour commencer, si votre travail est la seule activité que vous ayez, cela signifie qu’en dehors de ce dernier, vous n’avez pas de passion, pas d’activités (au pluriel) votre vie est déséquilibrée.

Il est nécessaire d’avoir au moins deux activités en plus de l’activité professionnelle. Je vous donnerai le critère de ce dernier à la fin de cet article.

Pour trouver un équilibre travail et vie personnelle, voici 2 éléments :

Définir vos priorités

1. Définir vos priorités à partir de « à quoi je veux que ma vie ressemble ? » Je sais que cette question peut être difficile pour certains d’entre vous. Il arrive fréquemment que des personnes me disent qu’elles n’ont pas réfléchi à ce à quoi elles voulaient que leur vie ressemble. Elles vivent sans vraiment s’interroger. C’est d’ailleurs un des éléments qui participent à créer le déséquilibre et à faire qu’une vie peut être malsaine, dans la mesure où elle donne la part quasiment exclusive à l’activité professionnelle.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :   Soyez productif

EXERCICE : Prenez donc le temps de répondre à cette question sur votre cahier de vie : à quoi voulez-vous que votre vie ressemble ?

La part affective de votre travail

2. Le deuxième point sur lequel vous pouvez vous interroger est la part affective de votre travail. Est-ce que vous ressentez de l’amour pour votre emploi ? Est-ce une forme de passion ? Si c’est le cas, vous aurez tendance à y plonger corps et âme. Vous pouvez être tenté d’utiliser votre travail pour vous réaliser, pour vous accomplir et, éventuellement, vous prouver quelque chose. 

Si votre emploi vous sert de fuite, vous sert à vous prouver quelque chose ou que votre implication considérable en ce dernier est une manière de « vouloir dire » votre mal-être, entrez dans une recherche en vue de trouver un équilibre travail et vie personnelle.

Si, au contraire, vous n’aimez pas votre travail, il est temps de vous interroger. Pourquoi continuez-vous à garder cette activité professionnelle-là ? Peut-être est-il temps d’en changer !

Je sais que la plupart du temps, quand j’aborde ce sujet avec les personnes que j’accompagne, elles commencent à avoir peur. Elles ont peur de changer d’emploi parce qu’elles craignent de se retrouver dans une situation plus défavorable que celle dans laquelle sont déjà.

Si tel est votre cas, vous savez qu’il vous reste à veiller à ce que ce ne soit pas ainsi. Par conséquent, faites-vous accompagner.

6 signes de bon équilibre travail et vie personnel

Avant de vous donner le lien du questionnaire anonyme qui vous permettra de savoir si vous avez réussi à trouver un équilibre, voici les 6 points qui montrent que votre équilibre vie personnelle / vie professionnelle est sain : 

  1. Vous n’avez quasiment pas de conflit entre votre vie professionnelle et votre vie personnelle
  2. Votre engagement, au-delà de la vie professionnelle, se manifeste dans plusieurs activités
  3. Vous vous sentez efficace et satisfait dans des activités qui n’ont rien à voir avec votre professionnelle et qui vous nourrissent
  4. Certains conflits émergent dans votre activité autres que professionnel, mais l’enrichissement surpasse ces derniers
  5. Quoi qu’il arrive, vous trouvez davantage d’enrichissements que de contraintes à pratiquer vos activités non professionnelles
  6. Votre engagement est équivalent dans plusieurs activités extra professionnelles
Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :   Soyez proactif

L’enquête anonyme de Denis Monneuse

Comme je l’ai évoqué plus haut, j’ai choisi de vous proposer un questionnaire qui a été conçu par Denis Monneuse. Il est sociologue, conférencier et directeur du cabinet de conseil « Poil à gratter ». Dans ce cadre-là, Il accompagne des personnes qui souhaitent avoir un meilleur équilibre de vie et aide les entreprises. Il est notamment l’auteur de « Apprenez à jongler entre vie pro et vie perso » (De Boeck, 2020). www.denismonneuse.com

Voici le lien de l’enquête anonyme proposée par Denis : Enquête équilibre vie personnel et vie professionnelle

Je n’ai aucun intérêt personnel à vous orienter vers Denis Monneuse. C’est vraiment pour vous que je le fais d’autant que je ne le connais pas. Je vous mets ici toutes ses coordonnées pour que vous puissiez prendre contact avec lui si vous préférez être accompagné par lui.

Par ailleurs, si vous souhaitez être accompagné par Odile Soulas, que j’ai interviewé récemment sur son changement de vie, c’est aussi possible. Elle est suivi une formation qui fait qu’elle est aujourd’hui Coach professionnelle. Elle est donc tout à fait indiqué pour vous accompagner dans une éventuelle mutation professionnelle et personnelle. 

Le signe de l’équilibre : Trouver des activités qui donnent de l’énergie et procurent du plaisir en dehors du travail. Qu’elles génèrent une envie de s’y adonner sans contrainte.  

À demain 

POUR ALLER PLUS LOIN :

11 mesures pour améliorer son équilibre vie pro-vie perso

Équilibre vie pro vie perso : 5 astuces pour y arriver

Vie pro/vie perso : comment trouver le bon équilibre ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.