Vous voulez être heureux. C’est génial !


Je passe mon temps à dire et à redire combien le bonheur n’est pas un évènement à attendre mais bien un chemin à choisir jour après jour. Vous pourrez alors construire votre vie quotidienne en la rendant plus belle, plus proche de qui vous êtes et de qui vous voulez être. C’est la raison d’être de Heureux au présent. Bienvenue à vous !

Comment être heureux ?

C’est une question que je me suis souvent posée. C’est la raison pour laquelle j’ai choisi de consacrer mon temps à y répondre. D’ailleurs, c’est d’autant plus pertinent dans mon cheminement dans lequel j’ai vécu une enfance maltraitante et un mariage claudiquant tout en vivant heureux, même si j’avais eu, vers 21 ans, le projet de me suicider.

ce qui rend riche n'est pas ce que l'humain parvient à amasser mais sa manière de gérer ce qu'il possède déjà

Etre heureux, c’est de la muscu !

J’ai rencontré un homme incroyablement musclé. Il n’avait pas fait de musculation pour y arriver. Il était né avec ce naturel-là. J’ai vécu près de lui pendant deux mois. Et, à chaque fois je le regardais, j’avais le sentiment d’une injustice flagrante. J’étais maigrelet-longiforme, conscient que jamais, je ne deviendrai aussi beau et musclé que lui.

Le temps passant, j’ai compris que la souffrance (relative) que je vivais était due à un fonctionnement unique : ma tendance à me comparer à d’autres. Je voyais les personnes plus belles, plus riches, plus douées, plus talentueuses, meilleures à l’école, plus dynamiques et moins noirs (que moi 😉 ! La liste était tellement longue que je ne pourrai tout vous citer.

C’est alors que j’ai choisi d’entrer dans la danse du plus ! Je voulais être plus doué que beaucoup, plus fort, plus drôle, plus ceci et plus cela. Et, vous savez quoi ? Une amie de mes parents qui m’aimait vraiment m’a dit un jour que je devenais orgueilleux. Mince ! J’avais tout foiré. Je ne voulais pas de ce boulet. Je voulais uniquement être mieux, comme l’étaient les autres. Et j’avais tout faux. Je n’avais pas compris que le bonheur dépendait de la musculation des pensées.

J’ai jeté mon podium pour le remplacer par un tapis

J’ai alors opté pour un « dernier round » ; être moi-même. En choisissant de cesser de me comparer, en acceptant que j’étais noir, maigrelet-filiforme, etc., j’ai commencé à m’aimer et à me développer. J’ai commencé à apprécier le présent, à voir mes talents sous un nouveau jour. Puis, j’ai choisi de m’ouvrir en exposant mon art, mes savoirs-faire et mon savoir-être, sans chercher à les mettre en compétition. Enfin, j’ai jeté mon podium mental pour le remplacer par un tapis. En mettant tout le monde au même niveau, ma vie a changé. J’ai découvert le bonheur.

Croire, c’est déjà commencer à recevoir

A partir du moment où vous commencerez à croire en ce que tu/vous avez (et êtes) en mains, vous pourrez commencer à l’utiliser. L’inverse est aussi vrai. Si vous pensez ne rien avoir, vous risquez de vous croiser les bras en attendant de recevoir. Votre vie sera faite de vous, en majeure partie. Autant vous y préparer. J’ajoute que vous êtes la personne avec laquelle vous vivrez le plus longtemps. Vous comprenez l’intérêt de :

  1. Vivre heureux
  2. Prendre soin de vous
  3. Passer du temps avec vous-même
  4. Vous former
  5. Faire des choix-projet au lieu de privilégier les choix-plaisir
  6. Investir en vous, dans votre cerveau, dans votre manière de penser et en ce que vous croyez
  7. Vous aimer

Est-ce que vous comprenez tout ça ? Je ne vous le dis pas en tant que spécialiste du bonheur. C’est plutôt en tant que galérien, ayant moi aussi foulé des chemins poussiéreux à la recherche du bonheur.

7 questions de base pour travailler à votre bonheur

Si vous comprenez ces 7 questions, vous vous régalerez en suivant les rendez-vous publiés sur ce blog. Vous verrez que chaque vendredi sera une occasion de faire quelques pas de plus pour partir de là où vous êtes vers là où vous êtes. Non, non, je ne me suis pas trompé. Je veux juste vous dire que le bonheur ne se trouve pas ailleurs. Il est, et sera, uniquement là où vous vous trouverez. Ne cherchez pas plus loin, le bonheur est là où vous voudrez qu’il soit. Ne cherchez pas non plus à vous raconter des salades en vous disant que le bonheur est pour les autres. Comme si vous n’y aviez pas droit. Penser ça ne tient pas, vous le savez. C’est généralement une façon de partir en courant pour retrouver sa propre vie bancale.

Créez votre bonheur en 2,14 minutes par jour

En fait, le meilleur moyens de savoir pourquoi j’ai créé ce blog, est de prendre 15 à 20 minutes par semaine pour écouter ce que j’y publie. L’avantage, c’est qu’avec les applications de podcast, vous pourrez m’avoir dans la poche et écouter tout ce que vous voulez quand vous le voulez. En vous abonnant, vous recevrez automatiquement chaque nouvelle émission que je préfère appeler « rendez-vous ».

Pourquoi ? Parce que si vous ne prenez pas rendez-vous pour une chose, c’est qu’elle n’est pas importante. Ecouter ces rendez-vous est une manière de vous inscrire dans le bonheur. Vous avez rendez-vous avec ces émissions autant que vous avez rendez-vous avec vous-même.

Vous pourrez donc prendre rendez-vous chaque semaine. D’ailleurs, qu’est-ce que c’est ; 15 à 20 minutes. C’est si peu, finalement. C’est 2,14 minutes par jour. Mais vous avez remarqué ce que représente un gland par rapport à un chêne ? Quelques grammes produisent des tonnes qui vivront plusieurs centaines d’années.

En regardant votre vie à l’échelle du chêne, vous verrez que le bonheur au présent n’est pas une figure de style. Il est déterminant sur votre bonheur de tout à l’heure, celui de votre journée et celui de demain. Vous comprenez mieux pourquoi je m’implique avec autant de passion et d’application ? Je suis certains que vous en avez perçu l’évidence.

Alors, prêt pour vivre votre vie en mieux ?

C’est parti, commencez par cette première émission en cliquant sur le titre : L’image de soi.

A très vite dans les commentaires pour entendre vos questions et vos avis

Pascal


Pour aller plus loin tout de suite

Je te recommande de télécharger mon ebook que j’ai tenu à publier gratuitement pour t’aider à te lancer. Tu peux le faire en remplissant le formulaire que j’ai mais sur la page d’accueil. Ensuite, sit tu aimes lire, fonce lire l »Homme qui voulait être heure ».

Mais sache que tu peux aussi l’écouter gratuitement (si tu n’es pas encore abonné à Audible). Il te suffit de cliquer sur l’image, juste là, dessous :

2 commentaires

  1. « Bonjour,

    Je m’appelle Christian.

    Je lis votre blog depuis un certain temps et j’aime beaucoup le contenu posté, il est très attractif et peut répondre à mes besoins.

    Je me permets de vous contacter pour savoir si j’ai la possibilité de publier des articles sponsorisés sur votre site Web. Je pense que les sujets de mes articles seront très populaires auprès de vos lecteurs.

    Merci de prendre en compte ma demande !

    Dans l’attente de votre réponse.

    Bien à vous,

    Christian »

    1. Author

      Bonjour Christian,
      Je suis ravi que le contenu de mon blog t’intéresse au point que tu ai pris du temps pour lire.
      Merci pour cette proposition de collaboration qui mérite plus d’éclaircissements et de la réflexion.
      Pour avancer dans c’est possible direction, je te propose de prendre un rendez-vous dans l’onglet « Go ! Je passe à l’action » en précisant dans le contenu l’objet de ta demande. Du coup, nous aurons 30 minutes pour discuter ensemble.
      Au plaisir

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.