80# 7 signes qui montrent que vous vous aimez

7 signes qui montrent que vous vous aimez. Où en -etes-vous ?

L’occasion d’interroger votre posture d’amour pour vous-même

7 signes qui montrent que vous vous aimez

Avant d’arriver sur le détail des 7 signes qui montrent que vous vous aimez, je voudrais introduire ce sujet parce que cela me parait nécessaire. 

Je ne sais pas ce qu’il en est pour vous, mais, je ne me souviens pas avoir vécu, dans ma famille proche, dans la famille élargie (au-delà des parents, avec les cousins les grands-parents les oncles et les cousines), à l’école ou autre, une préoccupation qui tendait à savoir si j’avais appris ou acquis la capacité à créer mon bonheur. Aucun souci et aucune question sur ce sujet ! Ni l’école ni les parents n’ont veillé à cela.

En fait, nos parents veillaient à ce que nous ayons tout ce qu’il fallait pour que tout se passe bien, dans le cas d’une famille fonctionnelle, bien entendu. Quant à l’école, elle se préoccupait essentiellement de savoir si vous étiez «dans les clous», ni trop haut (c’est-à-dire haut potentiel ou surdoué, sans quoi on vous mettait à la porte) ni trop bas (au point que vous ralentissez la classe). Ce qui comptait en priorité était l’équilibre et le bien-être de la classe. Le vôtre, on ne s’y intéressait pas. Tant que vous ne perturbiez pas la classe, tout allait bien. 

Comment créer votre bonheur

C’est une des raisons pour lesquelles vous n’avez pas eu d’éléments pour savoir comment faire pour créer votre bonheur et connaître les signes qui montrent que vous êtes heureux. Je veux dépasser le simple fait d’aller bien pour viser celui d’être heureux ! Savoir comment créer son bonheur, c’est être en phase de développement de ses propres capacités à prendre soin de soi. Savez-vous faire cela ? Prendre soin de vous et profiter de la vie pour qu’elle ressemble à la vie que vous voulez vivre ?

L’expérience de nombreuses personnes ayant vécu heureuse montre à quel point elles ont dû lutter contre des oppositions naturelles. C’est le cas de Voltaire dont on dresse la portait en ce moment dans une série sur France 2 

Accéder au replay de la série « Les aventures du jeune Voltaire » et regardez l’épisode 1 de la saison 1

Je serai concis avec ces 7 signes qui montrent une vous vous aimez en commençant par un signe évident. Cela dit, il me paraît logique de le mettre en priorité parce que nous faisons cela tous les jours et plusieurs fois par jour. J’ai dit évident, mais on pourrait le placer en duel ex aequo avec une autre réalité en hésitant entre le sommeil et l’alimentation. Je commencerai par l’alimentation.

L’alimentation

L’un des premiers signes qui montrent que quelqu’un ne va pas bien est qu’il s’alimente mal. J’entends par-là qu’il s’alimente insuffisamment ou beaucoup trop. J’ajoute à cela que cette mauvaise alimentation peut toucher aussi à la qualité de ce qui est mangé. Par conséquent, si l’on voit quelqu’un qui s’alimente bien, en bonne quantité et avec équilibre, il est donc évident de reconnaître une personne heureuse, qui va bien, qui prend soin d’elle et qui s’aime.

Que veut dire s’alimenter suffisamment ? Premièrement, c’est être en mesure de se mettre à l’écoute de ses propres besoins. On nous a appris à manger trois fois par jour, matin midi et soir et parfois même à prendre un goûter. Il y a du bon à cela, mais ce n’est à considérer que comme une base. 

7 signes qui montrent que vous vous aimez photo Pexel

Maintenant, mieux qu’une base, il importe de savoir ce qui vous convient à vous, en matière alimentaire. Avez-vous besoin de déjeuner le matin ou de dîner le soir ? Quelles sont les quantités dont vous avez besoin ? Quand vous sentez-vous bien ou mal après avoir pris un repas ? 

Finalement, en vous remettant à l’écoute de votre propre corps, vous aurez des éléments pour savoir où situer la fréquence, la quantité et la qualité de ce que vous mangerez.

Pour toucher à la qualité, l’approche assez simple et efficace. Elle consiste à se dire que plus vous aurez de matière première et de produits frais et vivants (légumes et fruits), plus vous augmenterez les chances de vous alimenter correctement.

Le plaisir est nécessaire, à table

Un autre élément tourne autour du plaisir que vous avez à manger. Vous pouvez avoir de très bons légumes et fruits, tout bio ou exempts de pesticides et d’insecticides, etc., et avoir une grande difficulté à les consommer parce que vous avez l’impression de devoir vous « taper » ces aliments !

Finalement, vous passerez à côté de l’essentiel puisque l’état d’esprit dans lequel vous mangez entre en considération dans l’assimilation de ce que vous mangez. On parle même de manger en conscience en évitant de regarder la télévision ou de lire ou de faire autre chose que ce que vous êtes en train de faire manger.

L’alimentation et donc un premier signe qui montre que vous êtes quelqu’un qui vous épanouissez et qui vous aimez

Ressources vers l’alimentation en pleine conscience : 

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :   77# Aimez vos ennemis (suite)

2. Le repos

Deuxième signe qui montrent que vous vous aimez est que vous arrivez à prendre du temps pour vous pour pratiquer la deuxième chose que vous faites le plus dans votre vie à savoir dormir. Si vous arrivez à prendre ce temps pour vous reposer, c’est un signe qui montre que vous vous aimez. Prendre du temps pour faire la sieste, comme on le fait dans le Sud. Moi, je vis à Marseille et je sais que l’on fait la sieste ici.

Futura science et Doctossimo proposent tous les deux un article au titre identique : « Les bienfaits de la sieste »

J’ai habité à Vintimille, près de Menton pendant quelques mois. Je passais régulièrement la frontière pour aller et venir en France. Je savais pertinemment qu’à certains horaires, les douaniers, assis sur le porche de la douane, me feraient un signe de main pour me dire « allez-y, ne me dérangez pas, passez ». Ils ne voulaient pas être dérangés à l’heure de la sieste ! 

Si vous prenez du temps pour vous, comme ces douaniers du midi qui prenaient du temps pour la sieste, vous faites partie de ces gens qui s’aiment. Vous pouvez vous dire « je prends du temps, je me crée du temps pour me reposer, et prendre soin de moi ». La sieste fait partie de ces actions qui montrent que l’on prend soin de soi. 

Elle est développée dans de nombreuses entreprises même si c’est davantage le cas en Asie qu’en Europe et aux États-Unis. Des espaces appropriés sont créés dans certaines entreprises pour favoriser la sieste. Certains peuvent même profiter de salle de sport et se défouler sur leur lieu de travail !

Faire la sieste

Accueillez la sieste comme un moyen de prendre soin de soi, de prendre soin de votre corps et de votre être tout entier. C’est une manière d’entendre le besoin de repos.

Dans ce repos, il m’importe d’inclure la nuit. Aller se coucher suffisamment tôt en fait partie. Je sais que notre quotidien a été tellement chamboulé qu’il est devenu difficile de se coucher suffisamment tôt et d’être attentif à la quantité d’heures de sommeil nécessaire. 

Je me souviens, quand j’étais gamin (j’ai bien conscience de parler comme un vieux, en disant cela) que le film du soir commençait à 20h30 au plus tard. Maintenant il commence à 21h au plus tôt ! Quand vous rentrez le soir à 20h ou 20h30, qu’il vous faut dîner et que vous avez envie de regarder un film. Vous vous retrouvez bien souvent dans votre lit aux alentours de minuit ou 1h du matin.

Comprenez que vous avez le pendant d’avoir voulu vous faire plaisir par amour pour vous-même, mais vous avez à faire face au revers de votre propre décision. Vous êtes conscient que si vous vous aimiez, vous vous écouteriez davantage en prenant davantage de temps pour avoir un repos plus ressourçant et qualitatif qui vous permettrait de mieux profiter de vos journées. 

La sieste et le repos de la nuit sont indissociables. Il n’y a rien de tel pour être en mesure de s’aimer que d’être attentif à son besoin de repos. C’est comme si vous essayiez d’utiliser votre téléphone mobile alors qu’il n’a plus de batterie. Le moment arrivera où ce ne sera pas possible ! Il a besoin d’être rechargé régulièrement, que vous soyez d’accord ou pas. Si vous vous aimez, vous savez que vous avez besoin de vous recharger. Cela qui vous conduira à prendre le temps de vous reposer. C’est un des signes qui montrent que vous vous aimez.

Voir : « Les 7 actions pour se lever du bon pied » sur le blog Heureux au présent

Aimez-vous, aimez-vous, j’insiste là-dessus.

Le troisième des 7 signes qui montrent que vous vous aimez est…

3. Le regard bienveillant sur vous-même

Vous regarder avec bienveillance est un signe. Je ne vous demande pas de vous dire « Ah, je suis beau, je suis grand, je suis fort, je suis bon, je suis doué je suis compétent ! » Cela peut avoir des effets délétères. Mais à l’inverse, évitez de vous regarder en vous disant « Oh, je suis nul, je suis minable, je n’y arriverai jamais, de toute façon c’est comme ça, je n’ai pas de bol ! ». Ce n’est pas aidant non plus 😉

Regardez-vous en vous disant « je suis comme ça. J’ai des défauts, j’ai des qualités et je suis comme ça. Je les accepte, je les accueille et je suis moi. J’ai choisi d’être celui avec lequel je serai sympa, aussi. Je serai mon ami, mon propre ami. Je prendrai soin de moi et je m’accepte avec mes défauts, comme j’accepte ceux de mes copains. D’ailleurs, j’aime mon pote, ma copine, mon collègue et je les accepte alors qu’ils ont leurs défauts. Je fais pareil avec moi. »

Finalement, vous serez en mesure d’accepter certaines choses que vous n’aimez pas chez moi, sans que ce soit un obstacle ou un ralentissement relationnel avec vous-même. C’est donc de la bienveillance. Vous êtes comme ça et vous l’acceptez. Vous touchez à un des 7 signes qui montrent que vous vous aimez.

« La bienveillance se devine dans les actes journaliers fortifiants, faits silencieusement par de sémillants co-constructeurs de journées agréables. » 

Corinne Ghiridlian-hofmann

4. Le toucher physique

Le quatrième signe qui montre que vous avez choisi de vous aimer est que vous vous touchez physiquement. On peut ouvrir ce sujet sur beaucoup de choses. C’est, par exemple, passer de la douche ou de la toilette personnelle au toucher physique dans lequel vous vous toucherez en dehors d’un bain ou d’une toilette. Le toucher ne sera plus utilitaire . Il revêtira aussi un sens de plaisir. Vous serez en relation physique avec votre propre corps.

Par conséquent, vous choisirez alors de vous auto-masser, de mettre de la crème sur vos pieds , de vous mettre une crème de jour. Vous vous mettrez peut-être aussi entre les mains de quelqu’un qui vous massera en prenant soin de vous. Vous prendrez aussi le temps de vous couper les ongles de vous mettre de la crème sur les mains, d’aller chez le barbier ou le coiffeur, d’aller au spa,… Toutes ces actions sont des manières de prendre soin de votre corps physique. Ce sont des signes qui montrent que vous aimez.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :   27# 7 moyens pour dire la vérité sans tout casser

Que votre démarche ait une visée esthétique ou de bien être-simple, touchez-vous. Apprivoisez votre corps et accueillez-le de la même manière que vous vous acceptez en tant que personne complète. Accueillez-vous avec bienveillance dans votre corps. 

Regardez « 3 Supers Conseils pour se réconcilier avec son corps (malgré ses complexes) » 

3 Supers Conseils pour se réconcilier avec son corps (malgré ses complexes)

5. Ses propres besoins

Etre capable d’écouter vos propres besoins est un des 7 signes qui montrent que vous vous aimez.

C’est comme si vous vous mettiez en mode observation dans une situation donnée pour entendre vos besoins. « J’ai besoin de ceci, j’ai besoin de cela, j’ai besoin de respect, j’ai besoin d’écoute, j’ai besoin de temps pour moi, j’ai besoin que l’on me regarde, j’ai besoin qu’on me laisse seul… ». Quels que soient vos besoins que vous soyez sensible à vous-même pour les écouter.

Finalement si l’on inversait la situation et que l’on décidait de dire que vous êtes votre ami, vous feriez tout ce que je viens de mentionner pour votre ami. Vous seriez à l’écoute de ses besoins, vous entendriez ce qu’il veut, ce qu’il ne veut pas, quand il en a raz le-bol, quand il en veut encore… Et, en général, vous êtes sensible à cette réalité. Faites-le pour vous-même, de la même manière. Prenez-vous comme votre propre ami. Dans le mot «ami», il y a le verbe «aimer».  En vous aimant ou en écoutant vos besoins, vous vous aimez.

Faites-le, écouter vos besoins. Continuez à le faire si vous le faites déjà et commencez à le faire si vous ne le faites pas encore sachant que c’est un des signes qui montrent que vous vous aimez.

6. Dire « non » 

Dans la pleine cohérence de ce que nous venons d’évoquer, par rapport aux besoins, cela vous conduit à arriver à dire « non ». C’est ce que j’ai partagé avec vous la semaine dernière dans le rendez-vous qui s’intitule « Arriver à dire ‘non’ ».

Pour arriver à dire « non », vous avez besoin de vous centrer sur vos besoins, sur qui vous êtes, sur vos peurs, vos rejets, sur vos désirs et vos aspirations. Vous avez besoin de le faire également sur vos rêves, vos phobies, vos objections, ce qui vous irrite comme ce qui vous passionne… À partir de ce moment-là, vous serez davantage en mesure d’être en relation apaisée avec vous-même. Arriver à dire «non» est en corrélation étroite avec cette capacité à être à l’écoute de ses propres besoins. Écoutez vos besoins et vous arriverez à dire non. Arriver à dire non est un signe qui montre que vous vous aimez.

7. Être soi au risque de déplaire

Le dernier et septième signe qui permet de montrer que vous vous aimez consiste à être vous-même même quand vous savez que ça va plaire. Ce n’est pas évident pour certains d’entre vous. Je sais que la peur de déplaire peut vous mettre en panique. Vous vous demandez « comment pourrais-je être bien si ça déplaît ? » 

heureux et libre est celui qui ose dire non

Si vous arrivez à surmonter cette peur, c’est un signe que vous vous aimez. Le fait d’être conscient  de cela peut vous donner l’envie de travailler sur vous-même. Si vous avez besoin d’aide, vous pouvez aller sur la page du blog qui s’intitule « Go, je passe à l’action ». Ainsi, je vous accompagnerai pour arriver à accepter de prendre le risque de déplaire. Vous arriverez à accepter votre réalité même si vous savez que cela déplaira à certaines personnes. C’est un signe important qui montre que vous êtes sur un chemin en connexion avec vous-même. Que vous êtes en relation avec vos propres besoins. C’est ici que démarre la capacité à dire non pour correspondre au mieux à ce que vous avez choisi d’être au lieu de chercher à correspondre à ce que vous pensez que l’on attend de vous. 

Identifiez les 7 signes qui montrent que vous vous aimez dans votre propre vie

Cherchez à identifier la présence de ces 7 signes dans votre vie pour vous interroger sur l’amour que vous avez pour vous-même. Posez-vous la question « Est-ce que je m’aime ? »

Si vous voyez que votre estimation de résultat sur ces 7 signes tourne autour de 5/7, 6/7 ou 7/7, vous pouvez prendre conscience que vous êtes sur la lancée de l’amour de vous-même. Percevez que vous êtes dans un cheminement dans lequel vous avez accepté d’être vous, de vous aimer et de construire une réalité qui correspond à votre identité.

Si vous vous rendez compte que vous êtes en deçà de ces chiffres que je viens de vous donner, à savoir 4/7, 3/7 ou 2/7, voire en deçà, vous avez besoin d’être accompagné. Vous avez besoin de travailler sur vous-même pour créer les conditions qui vous permettront d’arriver à vous aimer pour être vous-même. 

C’est quand vous êtes vous-même que vous êtes au plus beau. Ce n’est pas ce que vous avez pris ! On vous a appris à entrer dans des moules, dans des cadres. On vous a demandé de correspondre à ce qu’on a voulu que vous soyez. Oubliez tout cela. Quand vous êtes vous-même, c’est là que vous êtes le plus beau, le plus vrai. Et c’est uniquement à partir de vous-même que vous serez la personne apte à créer son bonheur.

Utilisez ces 7 signes qui montrent que vous vous aimez comme des signaux, des testeurs puis allez-y. Créer votre bonheur.

Il ne me reste plus que vos soucis une bonne semaine

Bye-bye

Photo de Andrea Piacquadio provenant de Pexels

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.