74# Partager des bonheurs simples pour les fêtes

partagez des bonheur simples à Noel en offrant plus qu'un cadeau matériel
74# Partager des bonheurs simples à Noël

Je voudrais profiter de l’occasion de Noël pour vous proposer des activités qui vous donneront l’occasion de vous retrouver. Ça fait du bien de se retrouver pour Noël, d’autant que nous venons de vivre le confinement. Je vais donc vous donner des éléments pour que ce Noël soit un peu spécial, que l’on puisse vraiment se rencontrer. Ce sera l’occasion de partager des bonheurs simples à Noël.

Je suis en vacances, mais j’ai pris le temps d’enregistrer ce rendez-vous parce que je voulais vraiment être présent avec vous. Il était important pour moi de vous donner des éléments pour ce Noël après des semaines où il n’a pas été possible de voir nos parents nos grands-parents et parfois nos enfants. Nous n’avons pas pu nous rencontrer comme nous le voulions, et parfois voyager pour retrouver notre famille. Je vois que certaines situations politiques, sans les nommer, ont oublié que les humains ont besoin de relation, de se retrouver. Alors, pour ce Noël je vais vous proposer un rendez-vous spécial.

Vous verrez que pour cette fois, il n’y aura aucun travail, aucun exercice pour travailler vraiment sur vous-même, quoi que. Vous verrez que dans ce que je vous propose, vous aurez aussi des opportunités pour avancer et travailler en même temps sur vous et, surtout, pour créer du lien, la relation. C’est bon, parce que créer des relations est une opportunité  pour vivre du bonheur. 

C’est un jeu sans aucune obligation

Évidemment, vous savez que ces rendez-vous ont lieu le vendredi, mais, vendredi étant le 25, le timing ne collait pas ! J’aurais pu vous proposer le 24, mais ç’aurait été encore un peu trop court alors, je publie ce rendez-vous le 23. C’est le seul rendez-vous heureux au présent qui ne paraîtra pas un vendredi, mais je pense que vous avez tout à fait compris la pertinence de ce rendez-vous anticipé. Vous me pardonnerez, ou plutôt, vous en profiterez ! Je préfère plutôt cette version-là.

Je vous propose donc cinq activités pour vivre vos relations à Noël avec une intensité unique. Libre à vous de choisir une seule ou plusieurs e ces activités. C’est à vous de faire votre cocktail de fin d’année avec les gens que vous aurez autour de vous, autour de votre table. Que vous soyez six, moins de six ou plus de six, je vous propose une première activité qui se centrera sur de la pensée positive.

Activité bonheur n°1 : Faites une part belle à la pensée positive

Vous pouvez, tout simplement, prendre des coupons de papier rigide, que vous pouvez décorer joliment. Dans les liens qui sont juste en dessous de la transcription de ce rendez-vous, vous trouverez des aides pour décorer vos petits cartons ou les présenter sous forme de marques place. 

Sur chaque carton, vous pourrez écrire une pensée positive. Vous voyez juste en dessous des liens qui vous proposent des almanachs de pensées positives ou même des liens pour trouver sur Internet, des pensées positives. J’avais déjà parlé de l’almanach des pensées positives avec ses 365 pensées qui a le grand avantage de servir de nombreuses années puisqu’il n’est pas possible de se souvenir de l’ensemble des pensées positives présentes sur un tel produit. Si vous en avez un, bien entendu, c’est l’occasion de le valoriser en l’utilisant pour vos petits cartons. Si vous n’en avez pas, vous pouvez l’acheter en cliquant sur une des images ci-dessous, à moins que vous lanciez une recherche dans vos propres ressources de pensées positives.

Écrivez, donc, une pensée positive sur chaque carton. Vous pouvez le faire avec des stylos à l’encre dorée ou argentée ou encore pailletée. Il existe de nombreuses possibilités pour faire en sorte que votre texte soit particulièrement joli. Faites comme vous voulez. À partir de là, vous poserez une de ses cartes dans chaque assiette ou sur une serviette. Vous pouvez aussi  vous inspirer d’une des idées présentes sur un des liens que je vous présente ici sur le blog. L’idée est que chaque personne présente autour de cette table ait une pensée positive sous les yeux. 

Viendra l’occasion de la lire à tour de rôle. On peut également aller au-delà d’une simple lecture en disant ce que l’on pense de cette pensée positive. C’est peut-être l’occasion, également, de dire où cette pensée positive est-elle enracinée dans notre parcours. Cela peut correspondre à des pages de l’enfance, de l’adolescence, d’un parcours professionnel, d’une relation avec les parents, avec des copains… Chacun peut aller chercher cela en lui. 

Vous pouvez aussi demander de réfléchir à la manière dont cette pensée positive prendra forme dans le futur. Du coup, proposez que chacun dise comment il se voit s’inscrire dans la dynamique positive de la phrase qu’il vient de lire. 

Évidemment, vous êtes libres. Ceux que j’accompagne savent que je ne donne pas de devoirs, je ne donne que des pouvoirs. Vous n’êtes obligés de rien. Je vous propose des moyens pour vous développer et créer du lien. Vous pouvez donc choisir un des aspects que je vous ai présenté ou en cumuler plusieurs. Libre à vous. Autour de votre table, avec l’idée de la pensée positive, le but est que vous viviez des échanges enrichissants autour de ces pensées.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :   70# Faire du tri dans sa vie pour donner plus de place au bonheur

Résumé de l’activité : Les pensées positives

  1. 1 carton de 10 cm x 5cm
  2. 1 pensée positive par carton
  3. Au moment du dessert ou autres, lire la pensée et choisir une suite (ou plusieurs) :
  4. En quoi cette pensée est-elle en lien avec ma vie passée, présente ?
  • Comment la vois-je concerner mon avenir ? 
  • Ce que je voudrais qu’elle produise en moi…

Activité bonheur n°2 : Partager des qualités

Cette activité se fait également sur des cartes, ou des coupons de papier cartonné. 

Chaque personne qui vient au dîner, prend 4 ou 5 cartons puis note une qualité par carton. Il importe que les qualités qui seront présentes sur ce carton correspondent aux personnes qui sont invitées. Si les personnes ne se connaissent pas, le jeu est un peu plus difficile, mais j’ai compris que, pour ce Noël tout particulier, le maximum de convives adultes est de 6. La probabilité de ne pas se connaître est donc moindre que les Noëls précédents. Vous pouvez donc écrire une qualité par carton et les déposer dans un panier. 

Ensuite, au moment de votre choix, pendant le repas ou au moment du dessert ou encore du café, chacun fixera un carton dans ce panier et cherchera à imaginer à qui cette qualité s’adresse. 

Donc, si je prends ce carton dans le panier et que je vois « généreux/généreuse » (quand c’est une qualité adjectif, proposez la au masculin et au féminin de manière à ne pas donner l’indice sur la personne qui est visée par cette dernière).

Je vais ensuite me poser la question pour trouver qui est visé par cette qualité. « Est-ce que ce serait au sujet de ma sœur ? » La personne qui a écrit la qualité ne donnera pas la réponse tout de suite. Supposons que cette qualité concerne ma sœur, je serai invité à donner la raison pour laquelle je pense que cette qualité la concerne. Et cet exercice sera fait ainsi pour chaque qualité. S’il est possible que cette qualité soit adaptée à plusieurs personnes, c’est peut-être pour ma sœur et mon père, j’aurai à expliquer en en quoi cette qualité me paraît adaptée à chacune de ces personnes.

Vous pourrez travailler ainsi en partageant ce que vous percevez les un des autres à partir des différentes qualités présentes sur ce coupon. Tout simplement.

Passons à une proposition supplémentaire !

Résumé de l’activité : Partager des qualités 

  1. 5 à 6 coupons de 10 cm x 5 cm par personne sur papier cartonné
  2. Un panier ou saladier non transparent
  3. Chaque personne écrit une qualité par carton sur les invités présents au dîner avant de mettre les cartons dans le panier
  4. Au moment choisi, on tire au carton à tour de rôle. 
  5. Le personne qui a tiré le carton cherche qui est concerné par la qualité présente sur le carton, après l’avoir lu à naître voix. 
  6. Elle donne systématiquement les raisons pour lesquelles elle pense une cette qualité convient bien aux personnes qu’elle a désignées. 
  7. Souvenez-vous que la même qualité peut concerner plusieurs personnes. Si la personne qui a le coupon en main pense que la qualité convient à plusieurs, elle ne terminera son tour qu’une fois après avoir attribué cette fameuse qualité à toutes les personnes qu’elle pense la détenir. 

Activité bonheur n°3 : Au royaume de la gratitude

De la même manière que précédemment, vous pouvez prendre un coupon en carton, mettre le prénom de chaque personne invitée dessus et déposer chaque coupon dans un panier.

Au moment choisi, chacun tirera au sort un prénom dans le panier. Ainsi, le prénom qui aura été tiré recevra un ou plusieurs mercis. 

« Je voudrais te dire merci pour ceci et pour cela… Parce que cette année, ou pendant la semaine dernière, ou le mois précédent, nous avons vécu ceci ou cela grâce à toi. J’ai vraiment apprécié cela… ». Donc cela peut correspondre à un remerciement pour une chose que la personne a faite ou pour elle, en tant que personne. « Je te remercie parce que je trouve que tu es… ». Vous voyez la différence entre les deux ? On peut remercier la personne pour ce qu’elle a fait et exprimer de la reconnaissance pour ce qu’elle est.

C’est trop trop trop peu fréquent, d’entendre ce genre de discours. Ils ressembleraient à  « Je te remercie d’être toi parce que je trouve vraiment que tu es quelqu’un ceci et cela… ». C’est vraiment une chose géniale à vivre.

Nous venons de voir trois activités, il n’en reste plus que deux. Résumons juste celle que nous venons de voir.

Résumé de l’activité : Au royaume de la gratitude

  1. Demander à chaque invité d’écrire son nom sur un coupon
  2. Déposer chèque coupon dans un panier
  3. Au moment choisi, proposer que chaque personne tire un prénom au sort
  4. À partir de ce moment-là, à tour de rôle, chacun exprimera de la gratitude pour le nom présent sur le coupon récupéré dans le panier
  5. Veiller à être reconnaissant pour des choses que la personne a faites ET pour des réalités que la personne est. 

Activité bonheur n°4 : Servir est un privilège

À leur arrivée, tous les invités écrivent leur prénom sur un coupon et le déposent dans un bol ou un panier. Vous allez vous dire que j’aime beaucoup les petits cartons ! Pourquoi pas 🙂 ce sera le Noël des petits cartons.

Une fois que c’est fait, chacun tirera au sort un prénom il s’en servira pendant une semaine. Il veillera à ce que personne ne prenne connaissance du coupon qu’il a tiré. Il utilisera tout d’abord ce coupon pendant la soirée même, comme je vais vous l’expliquer.

Supposons donc que j’ai pris un coupon dans le panier, et que sur ce dernier se trouve le prénom de Martine ou d’Ismaël. Pendant toute la soirée, je serai le serviteur de Martine ou d’Ismaël. Donc, s’il a besoin de quelque chose, c’est moi qui irai le prendre. Je prendrai peut-être les devants pour veiller à ce qu’il soit servi en veillant à répondre à ses besoins et désirs. Pendant toute la soirée, on va s’amuser à être le serviteur de la personne, mais attention, seule la personne qui a récupéré le coupon sait de qui elle est le serviteur ou la servante. Personne d’autre ne le sait.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :   L’intérêt de la dissociation

Vous allez vivre cela pendant toute la soirée, mais, bien au-delà, vous le livrer pendant une semaine. Une fois de retour chez vous, pendant toute la semaine vous serez attentif à ses besoins, ses désirs pour lui rendre service même si c’est à distance. Après le télé-travail, j’instaure le télé-service, pourquoi pas. Vous irez jusqu’à lui offrir un cadeau. Le cadeau fait partie du service, quand on aime quelqu’un. Quand on est au service de quelqu’un, on lui offre un cadeau, on fait grâce. Souvenez-vous qu’on est à Noël ! Je voudrais donc que, pendant cette semaine là, en plus d’avoir rendu service pendant la soirée du réveillon, vous rendiez service pendant toute la semaine jusqu’à offrir un cadeau.

Quand je parle de faire un cadeau, je n’imagine pas que vous sortiez le chéquier ou la carte bleue pour acheter un cadeau à 150 ou 200 €. Le cadeau est un principe, par conséquent, s’il coûte aux alentours de 5 €,  cela conviendra tout à fait. Il pourra aussi s’agir d’un cadeau que vous aurez fabriqué pour l’occasion. Cela pourra être un texte, un poème, une chanson que vous lui dédierez, une patisserie, un petit dej,… Vous choisirez quelque chose qui correspondra à cette personne pour laquelle vous êtes serviteur ou servante pour la soirée et la semaine. Vous vivrez le privilège d’être au service de l’autre, une des beautés de l’humanité.

Résumé de l’activité : Servir est un privilège

  1. Demander à chaque invité d’écrire son nom sur un coupon
  2. Déposer chaque coupon dans un panier
  3. Dès que c’est fait, chacun tirera un coupon au sort en veillant à ce que personne ne voit le prénom qui y est écrit. 
  4. À partir de ce moment-là, chacun sera le serviteur ou la servante du prénom présent sur le coupon pendant la soirée ET pendant toute la semaine. Il le servira en veillant à répondre à ses besoins et demandes. 
  5. Dans la semaine, la même chose continuera. 
  6. Chacun offrira un cadeau à la personne dont il est le serviteur ou la servante. Le cadeau est un symbole de faible valeur financière et peut être fait-maison. 

Activité bonheur n°5 : Les 3 kifs

Florence Servan-Schreiber a peut-être les oreilles qui sifflent, puisque c’est elle qui a initié cette idée des trois kifs en France J’aime beaucoup l’utiliser alors, je propose de le vivre pour ces fêtes.

Cela signifie que l’on va encore utiliser l’outil de découpe un carton avec les prénoms. Si vous voulez faire plusieurs activités pouvez donc les réutiliser pour cette activité des 3 kifs. 

Chacun piochera un prénom dans le panier. Ce sera l’occasion de manifester des kifs en relation avec la personne qui était piochée. 

Par exemple :

« Je me sens heureux quand tu… » dit ceci, fais cela

« J’aime beaucoup quand tu… »

« Ce que j’aime en toi, c’est ceci et cela… » 

Ou encore, 

« Je t’aime parce que ceci et cela… »

Attention de ne pas focaliser votre attention uniquement sur les actions en centrant également votre attention sur l’être. Dire « je t’aime parce que tu me rends service » n’est pas de l’amour. « Je t’aime parce que tu es sensible et bienveillante » est bien différent. Vous voyez que je focalise mon attention sur l’état, l’être qu’est la personne. Il y a donc une différence à considérer entre l’être et le faire.

Résumé de l’activité : Les 3 kifs

  1. Demander à chaque invité d’écrire son nom sur un coupon
  2. Déposer les coupons dans un panier
  3. Au moment choisi, inviter chacun à prendre un coupon. 
  4. En lisant le prénom qui y est écrit, dire à la personne ciblée ce que l’on aime chez elle ou d’elle en se basant sur les exemples ci-après : 
  • Je me sens heureux quand tu…
  • J’aime beaucoup quand tu… 
  • Ce que j’aime en toi, c’est…
  • Je t’aime parce que… (tu es…/tu fais…)

Partagez des bonheurs simples à Noël

Voilà, je vous ai donné cinq activités qui sont, pour moi simples, accessibles et que vous pouvez mettre en place facilement. Vous avez donc deux jours pour le faire, c’est la raison pour laquelle j’ai posté ce rendez-vous deux jours à l’avance. Pour que vous puissiez préparer votre soirée et faire quelque chose de sympa.

Je veux vraiment que ce moment soit génial. Ne le prenez pas comme quelque chose de sérieux. Ce serait dommage que l’ambiance soit lourde. Prenez-le sur le côté fun, sympa, avec intention de partager du bonheur pour vraiment vous réjouir et profiter de ce qui va s’ouvrir, dans deux jours avec ses soirées où, enfin, avec ou sans masque, c’est vous qui choisirez, on pourra se retrouver. Quoi qu’il en soit, nous pourrons nous manifester de l’amour, de l’affection en disant « je suis là, tu es là, je veux que tu saches que tu comptes pour moi qui suis là. Je veux que tu saches que tu es quelqu’un de spécial pour moi. Je veux que tu repartes de la avec la conviction d’exister, d’être précieuse/précieuse pour moi. »

Je vous propose tout simplement de partager l’amour.

Il ne me reste plus qu’à vous souhaiter une bonne fête de Noël.

Bye-bye

Resources cartes et couplons de table :

Almanach des pensées positives :

Image par Ivonne Nöhren, Maggie Morrill, Sebastian Parkinson de Pixabay

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.