12 façons d’augmenter votre efficacité

Le sentiment d’efficacité augmente l’impression de bonheur

Si vous êtes déjà efficace et que vous avez l’impression de bien gérer votre emploi du temps. Qu’il s’agisse de votre travail ou de vos tâches, je vous propose de faire l’économie de lire ce rendez-vous.  Vous n’en avez sans doute pas besoin. Parce que les 12 façons d’augmenter votre efficacité est destiné à des personnes qui ont besoin d’augmenter leur sentiment d’efficacité pour augmenter également leurs impressions de bonheur.

Je voudrais qu’en fin de journée, votre gratitude grandisse. Que vous puissiez vous dire « j’ai fait ce que j’avais à faire » au lieu d’avoir à vous dire « je me sens encore minable, je n’ai pas été en mesure de faire la moitié de ce que j’avais prévu ».

Les incontournables rituels 

La 1ère façon d’augmenter votre efficacité consiste à instaurer des rituels. Oui ! J’en ai déjà parlé. Je ne connais pas grand monde qui parvienne à faire face à une journée bien chargée sans rituel. Le rituel a pour principe de faire se suivre des actions identiques dans un ordre déterminé. 

Mais alors, quel est l’avantage des rituels ? Pourquoi insister sur les rituels et, pourquoi commencer ce rendez-vous par les incontournables rituels ? 

Tout simplement parce que le rituel est un moyen de faire des économies d’énergie. C’est même le meilleur. 

Vous vous souvenez de vos premières heures de conduite lorsque vous avez cherché à passer permis. Vous deviez être attentif à tellement de choses qu’il vous était difficile de centrer votre attention sur certains paramètres au point qu’après une seule heure de conduite vous étiez fatigué. Cet exemple est valable en voiture, mais également si vous êtes monté à cheval. 

Lorsque vous avez commencé à faire quelque chose de nouveau, vous avez fait preuve d’une attention concentrée sur tellement de points que la fatigue venait vous montrer que vous aviez été très attentif. 

Or, la succession des actes posés les uns après les autres équivaut à un rituel. Avec un rituel, vous réfléchissez peu à ce que vous faites et avez à faire et encore moins à la raison pour laquelle vous les faites. Vos actions ont été déterminées au moment de la prise de décision initiale. Vous avez confiance en ces actions. 

On parle de rituel alors que l’on pourrait parler de routine. Dans le cas présent, il s’agit de synonymes. 

Mettez donc en place des rituels de manière à augmenter votre efficacité.

La chronobiologie

La 2e façon d’augmenter votre efficacité est de savoir quand faire les choses. Vous y êtes déjà sensible quand vous avez l’impression d’être du matin ou du soir. Vous êtes conscient que vous avez une meilleure efficacité le matin pour certaines choses et une moins bonne pour le soir ou l’inverse. Cette approche est appelée la chronobiologie.

En général, on parle de chronobiologie en matière d’alimentation. On veillera à manger les aliments au moment où l’on en profiter le plus. Si l’on sait qu’un type d’aliments fatigue davantage le corps, on le mangera plutôt à un moment où le corps sera davantage en mesure d’en profiter. 

Je trouve toutefois pertinent de parler de chronobiologie pour le travail ou la vie quotidienne. Si vous êtes conscient qu’il vous faut 1h30 pour passer l’aspirateur dans votre logement quand vous le faites le matin alors que vous le passez en 20 ou 30 minutes le soir. Vous avez déjà assez d’éléments pour savoir quand il vous est plus profitable faire. 

Apprenez à vous connaître pour bien identifier les moments de la journée dans lesquels vous êtes le plus efficace pour faire une chose ou l’autre. Ne vous imposez pas de faire une chose en pensant que comme votre copine le fait le samedi matin vous devriez faire comme elle ! Vous n’êtes pas votre copine. Vous êtes vous-même par conséquent, faites-le au moment où vous sentez que vous êtes le plus efficace.

Je ne vous incite pas à vous focaliser sur le moment où c’est le moins désagréable, mais vraiment là où vous êtes le plus efficace. Le moment où le rapport quantité/temps et qualité est le plus optimal.

Non à la procrastination

La 3e façon d’augmenter votre efficacité est de dire « non » à la procrastination. Cette tendance est une manière de repousser ce que vous savez avoir à faire. 

Si vous sentez monter en vous l’envie de ne pas faire ce que vous avez à faire, donnez-vous la liberté de ne pas le faire. Ça pourrait ressembler à un encouragement à la procrastination alors que ce n’est pas le cas puisque. Au lieu de faire ce que vous auriez dû faire et que vous n’avez pas envie de faire, focalisez votre attention vers la mise en mouvement sur les tâches qui vous demandent moins de 10 minutes. Il est vrai qu’au final vous avez reporté ce que vous aviez à faire, mais vous n’avez pas reporté la mise en mouvement. 

En vous mettant en mouvement sur des tâches qui vous prennent moins de 10 minutes et qui en plus sont rapidement réglées, vous verrez votre efficacité. Vous vous verrez capable sur les taches que vous avez abattues en “deux coups de cuillère à pot». L’avantage de cette approche est qu’elle soulignera l’efficacité dont vous êtes capables. Par conséquent, vous participerez à accroître votre auto-gratitude et trouver une énergie qui vous permettra de vous mettre au travail vers les tâches qui vous branchent moins, dont la tâche repoussée juste avant.

Priorités aux tâches difficiles et mal-aimées

La 4e façon d’augmenter votre efficacité consiste à commencer par les tâches les plus difficiles ou par celle que vous aimez le moins. Ainsi, vous terminerai par les tâches plaisir comme s’il s’agissait de la cerise sur le gâteau. 

Vous pourriez avoir l’impression que ce point est en contradiction avec celui qui précède alors que ce n’est pas le cas. Une fois que vous avez enchaîné des petites taches vitaminées, vous vous rendez compte que vous étiez capable de régler de petits points en moins de 10 minutes. Vous pouvez alors passer à des tâches plus complexes. Et c’est là que vous vous attaquerez aux taches difficiles. Quand vous serez au sommet de votre prise de confiance d’efficacité.

Acceptez que le temps n’est ni compressible ni extensible

La 5e façon d’augmenter votre efficacité est d’accepter que le temps n’est ni compressible ni extensible. Une heure dure une heure. Si vous n’arrivez pas à vous y faire, c’est comme si vous portiez des chemises trop grandes pour vous ou des chaussures trop petites ! Ça fait mal. 

Si vous acceptez la réalité comme elle se présente, vous savez que vous aurez à vous contraindre au facteur temps. Ne pensez pas que le temps passe plus ou moins vite. Il s’écoule toujours à la même vitesse. 

Acceptez et respectez cela et faites avec en sachant que le temps n’est pas un acteur. Il est un facteur. Il ne fera rien pour vous aider, ni même pour vous ralentir. Il sert de plateau à ce que vous aurez à faire. C’est à vous de l’utiliser, jamais l’inverse. Contrairement à une expression populaire, le temps ne joue pas contre vous. Il ne joue pas du tout. 

Accepter le temps comme il est 

La 6e façon d’augmenter votre efficacité est de choisir de ne mettre dans le temps donné que ce qui pourra y rentrer. D’ailleurs, il existe des applications qui peuvent vous aider à mesurer le temps dont vous avez besoin pour faire quelque chose. Je pense à Tomato timer, une Apps parmi d’autre assez sympa.

Avec le temps, vous pouvez-vous entraîner en mesurant le temps imparti pour une tâche donnée. Une fois que le temps est écoulé, vous pouvez prendre la mesure de ce qui vous a manqué pour accomplir cette tâche jusqu’à son terme. Non pas pour y passer plus de temps pour la faire. Si le temps que vous aviez estimé est écoulé, passez à la tache suivante. Mais ce que vous pouvez faire pour enrichir votre expérience est d’apprendre à augmenter votre efficacité. Pour ce faire, projetez-vous vers la prochaine fois où vous mettrez votre timer pour chercher à évaluer le juste temps dont vous aurez besoin pour la tâche donnée. Vous pouvez faire un réajustement de plusieurs minutes de manière à faire ce que vous aviez à réaliser dans le temps imparti.

Et le repos dans tout ça ! 

La 7e façon d’augmenter votre efficacité est de dormir suffisamment. Et pour ce faire, croyez-moi, vous avez sans doute besoin de vous coucher plutôt.

En réalité, ce présent point sur le repos est en relation avec la 5e façon d’augmenter votre efficacité. J’y mentionnais le caractère incompressible et non extensible du temps. 

Si vous avez besoin de 8 heures de sommeil, vous ne pouvez pas être plus efficace en dormant 7 heures. Vous ne pouvez pas gagner du temps en dormant moins longtemps ! Vous vous tromperez ou vous vous mentirez à vous-même. Adhérer à cette croyance est à l’heure.

Si vous avez besoin de 8 heures de sommeil, prenez les appuis nécessaires et emménagez le temps d’éveil pour le rendre plus efficace. Si vous avez besoin de vous coucher plus tôt, faites-le. Et si je vous en parle, c’est que la plupart d’entre nous nous couchons beaucoup trop tard.

Comment savoir de combien d’heures de sommeil avez-vous besoin ? Voici le lien pour faire votre propre évaluation.

Abattre les tâches chronophages

La 8e façon d’augmenter votre efficacité et de commencer par les tâches les plus chronophages. C’est une manière de dire « je refuse de perdre du temps ». Par conséquent, comme je commencerai par les tâches les plus chronophages, je pourrai manager mon temps pour celles qui seront faites bien plus rapidement.

Cela ne s’oppose pas au fait de prendre en priorité des taches de 10 minutes pour abattre plusieurs tâches. Le but est d’augmenter la satisfaction en se lançant dans quelque chose qui paraît rapidement fait de manière à trouver une énergie pour attaquer les tâches les plus difficiles où les plus chronophages. 

Pour vous aider, vous pouvez dresser une liste des activités chronophages inefficaces.

  • Regarder les messages des réseaux sociaux plusieurs fois par jour
  • Lire ses e-mails au fur et à mesure qu’ils arrivent dans la journée
  • Ouvrir son courrier tous les jours
  • Regarder la TV sans projet préalablement défini
  • Etc. 

Vous pouvez vous organiser pour savoir à quelle heure et quel jour vous regarderez vos messages sur les réseaux sociaux. Vous pouvez faire la même chose pour lire vos e-mails et vos courriers papier. Par exemple, j’ouvre mes courriers papier tous les vendredis matin. Uniquement une fois par semaine même quand il s’agit d’un recommandé avec accusé réception. La plupart du temps, si vous deviez être mis sous pression par une mise en demeure, par exemple, vous savez que cette mise en demeure vous proposera au moins huit jours pour réagir. Si vous ouvrez donc votre courrier tous les sept jours, vous aurez largement le temps nécessaire pour réagir à ce qui pourrait paraître urgent, mais qui ne l’est pas, en définitive. 

À vous de choisir ce qui vous aide pour éviter de vous faire « bouffer » en permanence par tout ce qui vous entoure et gagner en efficacité.

Éviter les personnes chronophages

La 9e façon d’augmenter votre efficacité est assez proche de la 8e. À la différence qu’elle concerne des personnes. Évitez de fréquenter des personnes chronophages. 

Vous connaissez tous des personnes qui vous feront «perdre du temps» en vous racontant leurs petits tracas quotidiens. Et vous vous rendez compte qu’en prenant temps, vous en perdez. C’est à vous de choisir le moment où vous voudrez les écouter.

Le temps passé à la machine à café, les pauses cigarette, les pauses confidences, etc., vous les cadrerez également pour augmenter votre efficacité. C’est la même chose pour le temps passé au téléphone avec votre maman, votre oncle votre copine… Choisissez de le prévoir pour éviter de le subir.

Planifier les pauses pour augmenter votre efficacité

D’ailleurs, vous inclurez également les pauses dans votre programme quotidien. Le faire, c’est profiter de la 10e façon d’augmenter votre efficacité. 

Ce sera donc le cas pour les pauses, les siestes, les temps de récréation, et les petits coups de fil sympas à tonton, à tata, à maman, à un copain ou une copine 🙂 Comme cela, vous augmenterez votre efficacité et puisque vous savez à quel moment vous passerez du temps avec l’un ou l’autre au téléphone.

Sur quasiment tous les téléphones, le génie a inspiré nos concepteurs pour installer une option « ne pas déranger » alors utiliser-là. Mieux encore, il existe le mode avion. Désactivez le mode avion pendant vos pauses est réactivez-le quand vous vous mettez à une tâche pour laquelle vous voulez augmenter votre efficacité.

Faites une chose à la fois

Vous ne pouvez pas être aussi efficace dans votre repassage, dans votre ménage ou dans la gestion d’un dossier si vous êtes au téléphone avec tonton, tata ou copine ! Vous ne pouvez pas être aussi concentré si vous faites plusieurs choses à la fois. C’est la 11e façon d’augmenter votre efficacité. Ne faire qu’une chose à la fois. Plus vous vous disciplinerez pour faire une chose à la fois, plus vous pourrez vous concentrer, augmenter votre efficacité.

C’est un leurre de penser que vous parviendrez à être efficace en faisant plusieurs choses en même temps. Jusqu’à maintenant, les études scientifiques convergent pour dire que nous ne sommes pas des êtres multitâches capables de faire preuve d’autant d’efficacité sur plusieurs taches que si nous nous concentrons sur une d’entre elles. Peut-être les choses changeront-elles à l’avenir, mais pour l’instant nous en sommes-là. 

Augmenter votre efficacité on vous arrosant de gratitude

La 12e façon d’augmenter votre efficacité et la gratitude. Parsemez votre journée de gratitude et finissez votre journée avec gratitude. C’est un booster pour la suite, un moyen d’augmenter votre énergie pour faire mieux et plus efficacement ce que vous avez affaire

À l’inverse, si vous n’avez pas fait ce que vous aviez à faire et que vous sentez poindre une déception, vous savez que cela participera à vous freiner et à nourrir l’idée que vous n’êtes pas aussi efficace que vous le voudriez. 

Par contre, si vous avez preuve de gratitude parce que vous vous rendez compte que vous avez fait ce que vous vouliez réaliser dans le temps imparti, vous nourrirez un l’énergie dont aurez besoin pour faire les choses qui vous incomberont avec plus d’efficacité et de satisfaction. Par conséquent, vous augmenterez votre sensation bonheur. Il s’agit d’un phénomène en chaîne.

Laissez-moi vous aider gratuitement 

Si vous souhaitez que je jette un œil sur votre journée type, préparez votre planning en écrivant bien clairement votre organisation quotidienne. Une fois que votre programme a été mis en place en incluant vos rituels et tout ce que vous avez programmé de faire dans vos journées, allez sur la page « Go, je passe à l’action » et prenez un rendez-vous de coaching d’une demi-heure gratuit pendant lequel nous regarderons votre journée. Ce sera un moyen de vous aider à être plus efficace et à augmenter votre satisfaction personnelle. Ainsi, augmenterez également votre sentiment bonheur.

Il ne me reste plus qu’à vous souhaiter une bonne semaine

Bye-bye 

Photo de Andrea Piacquadio de Pexels

4 commentaires

    1. Bonjour Pierre,
      Je ne peux qu’espérer que ces conseils te profitent. Au plaisir

  1. Ma meilleure technique pour être efficace est d’apprendre à dire non, déléguer au maximum et faire la tâche qu’on a le moins envie de faire en premier lieu tôt le matin!

    1. Merci Lara pour ton retour d’expérience. Faire la tâche qu’on a le moi s envie de faire fonctionne le matin pour toi. Noté juste qu’il est préférable de la faire quand on est dans son temps le plus efficace de la journée. Apparemment, c’est le cas pour toi tôt le matin. Cela signifie que pour une autre personne, cela pourrait être un autre moment de la journée. D’où l’intérêt d’apprendre à se connaître.
      Belle journée à toi

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.