243# Le jeu du chemin

Un pas ne ressemble à aucun autre, malgré les apparences

Jusqu’à la fin de cet été, j’ai choisi de ne pas aborder de sujet à développer, mais de m’arrêter avec vous sur des jeux ou des exercices que vous pourrez utiliser pour apprendre à développer votre bonheur. Justement, le jeu du chemin pourra être joué seul ou en groupe.

Le passé ne nous colle aux baskets qu’en pensées.

Comme vous le voyez, je me promène sur un chemin. Et je voudrais que chaque personne qui participe à ce jeu comprenne que, à chaque pas posé sur le chemin, elle prend de la distance d’avec son passé.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :   132# Soyez vous-même

Nous avons parfois l’impression que notre passé est présent et parfois, beaucoup trop présent. Si c’est le cas, c’est parce que nous choisissons de lui donner une présence. Mais en réalité, dès que l’on fait quelques pas, on prend une véritable distance d’avec son passé. 

On ne peut pas reculer dans la vie

Même si je fais marche arrière, que je marche à reculons, dans les faits, je ne recule pas. Il n’est pas possible de reculer dans la vie. Dans chaque pas, qu’il soit vers l’avant, vers l’arrière ou sur place, je ne recule jamais.

Laisser les poids lourds du passé dans le passé

Finalement, cette prise de conscience peut être intéressante pour des choses qui peuvent rester lourdes dans votre vie. Ainsi, vous pouvez comprendre que ces choses lourdes appartiennent à votre passé ne sont pas présentes tant que vous n’avez pas choisi de les rendre présente. 

En fait, elles ne sont pas présentes. Elles sont stockées dans vos souvenirs. Si vous reculez vous pouvez-vous rapprocher des éléments que vous avez croisé dans le passé. Cela dit, le rapprochement ne vous placera jamais dans la même situation que celle que vous avez antérieurement expérimenté. La raison en est simple ; tout à l’heure fait déjà partie du passé !

Avancez sur votre chemin et vivez la symbolique de ce jeu en solo ou en groupe.

Il ne me reste plus qu’à vous souhaiter une bonne semaine.

Bye-bye.

Crédit photos : pexels.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.