65# Pourquoi aimez-vous créer ce que vous créez ?

Written by on

65# Pourquoi aimez-vous créer ce que vous créez ?

La création est un « je » (jeu) de révélation de soi-même 

L’art est une autorisation de « mentir vrai », comme le disait Théodore Adorno (philosophe et sociologue du 20e siècle). Il voyait l’art comme un mensonge au service de la vérité et, au fond de vous, vous le savez bien. C’est en partie une réponse au « pourquoi aimez-vous créer ce que vous créez ». Grâce au processus de création, vous savez pourvoir contrôler ce que vous donnerez de vous-même au monde.

Aimer ce que l'on crée va de soi puisqu'il la création porte une partie de soi-même

Un enjeu d’amour de soi

Quand l’envie nous prend de créer, de produire en matérialisant la pensée, nous savons que le résultat ne sera pas celui que nous avions imaginé au départ. Nous l’aimerons au fur et à mesure qu’il prendra forme. Nous nous prédisposons à aimer une oeuvre avant qu’elle ne voit le jour. Puis, il nous suffit qu’elle se rapproche de l’espoir intérieur pour devenir une partie de nous-même, extérieure, exposée aux regards. C’est justement ce qui explique qu’une critique jugée dure parvienne à nous rendre amer. En visant l’objet créé, nous nous sentons visés en tant que personne, qu’il s’agissent de compliments ou de reproches !

La création, une permission de sortie

Cela dit, dépassant les obstacles des risques nombreux de la déception, de la dérision nous persévérons à vouloir créer. Pourquoi aimer créer ce que vous créez, vous dites-vous ? Parce que vous sentez que ces créations deviennent l’extension de vous-même. 

Comme l’amour ne sait se taire ou le bonheur se cacher, se dire devient plus fort que vous. Vous sentez votre vous-même frapper à la porte de votre coeur pour demander une permission de sortie. Vous la lui accordez ! Il devient alors création, un bout de vous, déplacé, là, devant vous. Qu’il s’agisse d’apprendre à faire son savon, de pratiquer de la peinture, de la poterie ou même, de cuisiner avec application, vous vous livrez à qui voudra bien vous lire, vous savourer. 

Le processus de création se passe de mots

Ce déplacement participe à la satisfaction (sans aucune connotation esthétique). La jouissance d’avoir créé est de la même nature que celle d’avoir parlé. L’avantage, notoire, est que les mots sont trop limités. La création devient alors une forme de relais. Elle permet de dire autrement, plus profondément, sans enfermement, ce que les mots ne sauraient accrocher de par leur faiblesse attachée à leur finitude, leur définition qui les limite et les borne. 

La création demeure sans frontières, ce que les mots ne permettent pas. L’ar-thérapie en est un exemple quotidien (Voir article de Passeport santé sur l’Art thérapie). Quand vous entrez en création du moindre objet, vous pouvez prendre conscience « d’une parcelle de vous-même » que vous y déposez. Du coup, donnez à l’instant l’intensité de ce que vous voudrez lui offrir.  

L’acte de création est considérablement présent dans l’amour de l’autre, qu’il s’agisse du conjoint, de son enfant ou d’un ami. Créer est attaché à votre essence et se vit avec jouissance parce qu’aucune loi ne vous contraint à faire comme ceci ou comme cela sans quoi il n’y aurait plus de création. Si je reprends l’exemple de la création d’un savon, vous pourrez lui donner la teneur, la forme, la fragrance et tant d’autres caractéristiques qui feront de lui un savon unique. Personne d’autre que vous ne saura la faire. Peut-être ne le ferez-vous pas à l’identique, à l’avenir. Vous voudrez qu’il ressemble à la teneur de l’instant. C’est comme si vous le vouliez vivant. 

Mon expérience de créateur

Lorsque j’ai fait mon premier disque, en tant qu’artiste, j’avais 28 ans. Je m’étais appliqué à fond. Des mois de préparation pour donner le meilleur. Dans cette notion du meilleur, il n’y a pas d’esprit comparatif. Il s’agissait du meilleur de ce que j’étais, de ce que je pensais et ressentais. Après des semaines de studio, de collaborations magiques avec les musiciens et ingénieurs du son, le disque a été envoyé à la fabrication. Je me suis rendu compte que j’attendais mon bébé. Evidemment, je ne parle pas d’une enfant, même si ma fille est née la même année. Je parle bien du disque. 

Pourquoi donc l’appeler « mon bébé » ? Etait-ce pour faire écho à la tendance populaire qui utilise cette expression ? Je ne savais pas vraiment répondre à cette question. Mais depuis, j’ai compris combien j’avais laissé de moi dans les mélodies et les paroles inscrites dans ce bout de plastique plat fixé dans une boite en plastique, elle aussi. Malgré la limite de ce « truc » matériel, je lui avait donné vie. Un artifice de vie, un mensonge vrai. 

L'art est une demande de permission de sortie de soi-même vers soi-même comme vers le monde qui nous entoure

J’ai vu combien créer nous révèle à soi-même 

Est-ce votre cas ? Si vous lisez cet article c’est sans doute parce que la corde de la création raisonne en vous. Surtout, continuez. Et quelles que soient les notes de cette corde, accueillez-les. Elles sont autant de nuances, de forces, de délicatesses, de dissonances, de tensions, de richesses, de beautés, de souffrances et de désirs que vous avez besoin d’exprimer. Créer et aimer créer vous fera grandir à vos yeux. Et qu’importe le regard des autres. Souvenez-vous que vous créerez d’abord pour vous-même, parce que votre vie profonde frappe à la porte, demandant une permission de sortie

Accordez-la lui, sans retenue. C’est une manière de vivre votre vie en mieux. Assurément. 

______________________

Il était tellement évident pour moi que le sujet proposé par Vivien correspondait à mon lectorat que je me suis réjouis de lire sa proposition d’échange d’article inter-blogeur. C’est une super aventure à plusieurs, donc, forcément enrichissante. C’est article participe à un « carnaval d’articles. Il s’agit donc d’un événement inter-blogueurs organisé par Vivien, créateur du blog « apprendre à faire son savon » dont voici le lien : apprendre-a-faire-son-savon.fr.

Merci Vivien pour l’invitation à ce partage d’articles. 

Image par press 👍 and ⭐ de Pixabay


Questions & Commentaires

Laisser une question / un commentaire

Votre adresse email ne sera ni vendue, ni cedée. Required fields are marked *


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.


[There are no radio stations in the database]

Ecrit pour vous !  "Vos problèmes sont-ils des obstacles à votre bonheur ?"