63# L’amour est un révélateur

Written by on

63# L’amour est un révélateur

Evidemment que l’amour est un révélateur. Mais que révèle-t’il, au juste ? Ou plutôt, qui révèle-t’il ?

Un amour qui prête attention est un amour vivant. L’attention est un révélateur d’amour. Vous ne faites attention qu’aux personnes que vous aimez. L’indifférence n’a aucune place, dans ces relations. Vous n’avez peut-être pas été sensible à la réalité suivante : votre attention vous sert à révéler votre amour aux autres mais aussi, à vous-même. L’amour est un révélateur.

L'amour est un révélateur se vous-même. Le saviez-vous ?

L’attention, un signe tangible d’amour

Dès la naissance, nous comprenons que l’amour se jouera autour de l’attention. Je ne parle pas de l’attention donnée mais reçue. C’est bien comme cela que la danse de l’amour s’est jouée autour de vous. Vous avez perçu cette attention dans les yeux de votre mère, de votre père, de vos frères et sœurs si vous n’avez pas été l’ainé(e). Votre sensibilité puéril vous a même permis de percevoir des différences dans la manière dont les personnes se regardaient entre elles. Les yeux ne trompent pas, exceptés dans les films dont l’intention est de tromper, de faire croire. Ce jeu est quasiment impossible dans la vie, la vraie.

L’attention est autant un signe tangible de l’amour reçu que de l’air porté. Quand on aime, on projette un regard qui fera de l’autre une exception. On cherche cette information dans les regards posés sur soi. On pense être en mesure de le déceler et, on se trompe parfois. Pas toujours, heureusement.

Nous avons, inscrit en nous, l’impossibilité d’aimer tout le monde de la même manière. Certaines personnes dépasseront la foule des personnes aimées de plusieurs têtes. Et nombreuses sont celles qui resteront à vie sur ce piédestal. Elles seront indétrônables.

Le besoin d’être unique

Vous-même, vous sentez aimé(e) quand vous avez cette impression d’être hissé(e) là, ou plutôt, là-haut, sur ce piédestal construit à votre intention. En employant ce mot (intention), j’ai pleinement consciences de faire appel à un frère du mot attention (concentration de l’esprit) / focalisation de l’esprit.

Ce d’autant plus étonnant c’est que, sur le plan rationnel, nous nous savons unique. Personne ne nous ressemble. Nous savons aussi que la valeur d’un humain est la même, du moins je l’espère. J’en parle d’ailleurs dans le rendez-vous intitulé “Qu’est-ce que vous valez ? “. Pourtant, malgré tous ces “nous savons que…”, nous ressentons le besoin d’une information venant de l’extérieure de nous-même. Nous la cherchons alors dans le regard des autres. Du coup, nous transformons les regards posés sur nous comme un révélateur de notre réalité. C’est comme si nous étions incapables d’oublier que, sans les autres, sans reconnaissance, sans amour, qu’il fasse jour ou qu’il fasse nuit, nous restons les mêmes. Rien de nous-même n’est retranché ou ajouté. Rien ni personne ne peut porter atteinte à note valeur. Pourquoi donc rester en quête d’un amour qui nous révèle à nous-même qui nous sommes ?

Un révélateur de soi-même

Ce fonctionnement peut nous servir à apprendre de nous-même, comme l’amour est, avant tout, un révélateur de soi-même. Votre manière d’aimer, d’être en relation, de rompre comme de taper du point sur la table vous apprend à vous-même à découvrir qui vous êtes. A partir du moment où vous vous regardez de cette manière-là, vous intègrerez ce que j’aime marteler régulièrement : les événements sont neutres. Evidemment, votre manière de fonctionner vous apprend davantage sur vous-même que sur ce qui se passe autour de vous.

En prenant l’exemple de votre fils ou de de votre copain dont les paroles ont été difficile à entendre. Si vous prenez le temps de vous décentre de votre fils ou de votre copain, en tentant de le faire changer pour qu’il ne vous blesse plus, vous pouvez apprendre de vous. Posez-vous la question de savoir ce qui, en vous, a été ébranlé, quand vous vous êtes senti(e) blessée. C’est la même chose fasse à une action que vous identifiez comme une manifestation d’amour ou de reconnaissance. Au-dela des codes sociaux qui vous ont appris que tel acte signifie cela, vous avez un chemin personnel, parcouru. Et vous savez pertinemment que vous ne collez pas toujours aux interprétations classiques de la société. Pourquoi donc avez-vous ressenti de l’amour, de la joie, de la reconnaissance.

Pourquoi se prendre la tête en coupant les cheveux en quatre ?

Vous vous demandez sans doute l’intérêt de cette question ? La réponse est simple ; si vous savez ce qui déclenche l’impression d’amour, de joie et de reconnaissance en vous, vous saurez aller les chercher pour les activer quand vous le voudrez. Et tout cela, indépendamment des hasards événementiels puisque, je le rappelle, les événements sont neutres.

Quand, face à une situation, vous voudrez y voir de l’amour, vous en verrez. Si vous choisissez de devenir positif/ve et constructif/ve, votre mental s’adaptera à votre nouvelle manière de penser pour vous donner de voir ce que vous voulez voir. Ainsi, vous vous révélerez à vous-même dans les grandes lignes de votre vie.

Nous nous créons et évoluons au fil de nos pensées, de nos rêves, de nos révélations à nous-même

L’amour est aussi un révélateur de vos rêves

Il est impossible de rencontrer quelqu’un qui n’ait pas de rêve. Même si on vous le dit, n’y croyez pas. Le désespoir et la dépression sont des enfermements dans lesquels le rêve continue d’exister jusqu’à la dernière limite.

L’humain est fait pour rêver. Olivier Lockert, hypnothérapeute et auteur de nombreux livre disait : “L’homme est le rêve de sa pensée“. Nous nous créons et évoluons au fil de nos pensées, de nos rêves, de nos révélations à nous-même. Plus nous apprenons à nous connaître et plus nous sommes en mesure d’utiliser nos potentiels. Pourtant, combien de fois ai-je demandé à quelqu’un de me citer ses passions sans qu’il y parvienne ! L’amour est un révélateur lorsque votre amour vous vise vous-même, avant tout.

C’est un des intérêts de s’aimer. Vous apprendrez ainsi de vous-même. A partir de cette prise de connaissance, qui dépasse la simple phase intellectuelle, mais qui s’incarne dans l’expérience, vous aurez un socle, une base. C’est sur celle-là que la suite de votre propre construction se poursuivra.

En reprenant l’exemple d’une personne qui ne connait pas ses passions. Suite à un travail sur elle-même, dès qu’elle se mettra en quête d’une de ses passions, sa vie commencera à changer. Qu’il s’agisse d’une passion pour la photographie, la collection de poupées russes, de randonnées en nature ou de cuisine thaï, cette révélation entrainera une mise en mouvement. Il peut aussi être question d’une passion pour la vie de couple, l’éducation des enfants, ou le rôle de grand-parent. Je mentionne ces passions là qui sont immatérielles.

Cette mise en mouvement, en relation avec votre révélation de vous-même, dont je parlais à l’instant, vous conduira à chercher un socle présent en vous-même et jusqu’alors ignoré. Une fois découvert, votre vie continuera à changer. Votre gestion du temps et des priorités sera revue. Vos relations évolueront, tout comme vos rêves. Vous intégrerez de nouveaux champs de pensées.

Les socles de construction dès le stade de la révélation de soi

Dès la découverte d’une nouveauté en vous, vous pouvez bâtir. Utilisez cette révélation de vous-même comme un socle sur lequel vous érigerez un aspect de vous-même.

En gardant l’exemple pris depuis le début, de la révélation d’une passions pour… la relation conjugale, disons, vous verrez des livres que vous ne voyiez pas avant. Quand vous regarderez un film, vous ne verrez plus les relations de couple comme vous les voyiez avant cette révélation. Vous … :

  • serez attentif/ve à ce que se disent les couples autour de vous,
  • verrez leurs gestes et entendrez leurs silences,
  • capterez des regards, des complicités, des rejets,
  • verrez ce que l’oeil averti voit parce qu’il est question de passion.

En réalité, votre révélation de vous-même ira grandissante au fil du temps et de l’investissement qui sera le vôtre. Plus votre quête dans le domaine de prédilection avancera et plus la révélation continuera à se faire. Non seulement vous rencontrerez davantage de matière à creuser mais vous verrez qu’en creusant cette matière, vous irez à votre rencontre.

Il est possible de faire tout l’inverse. Vous pourriez trouver un emploi, un loisir, une passion qui vous serve de fuite. Une manière subtile de faire l’autruche. Mais ça, c’était avant la révélation. Une fois que vous faites le pas d’accueillir l’amour comme une révélation de vous à vous-même, comme de vous aux autres, vous mettrez un terme à votre fuite. Vous pourrez alors vous s’installer dans le carrefour de la révélation à soi comme de la révélation offerte.

Le courage de se révéler à soi-même, de s’aimer, quoi qu’il arrive

Quel courage pour un artiste d’exposer ses premières oeuvres. Comme cela peut être beau pour l’artiste que vous êtes, artiste d’amour, d’exposer votre découverte. D’ailleurs, qu’importe qu’on l’aime ou pas, comme pour l’artiste. Il se trouvera toujours des personnes sensible à la beauté profonde de qui vous êtes. Vous savez que tout le monde n’aimera pas votre révélation. Certaines personnes préféreraient que vous soyez autre, quelqu’un d’autre. Alors, qu’elles poursuivent leur route, tranquille vers d’autres horizon pendant que vous, vous continuez la vôtre vers votre/vos horizon(s). Vivez dans la confiance qu’une révélation ébranle et bouscule. Comme la première fois que vous avez déclaré votre amour à quelqu’un. De fait, déclarer votre amour révélé à vous-même bouscule et dérange, parfois. “Pour qui elle se prend, celle là ?” dira-t-on ! Répondez : “elle se prend pour elle-même”. Simplement

Vous vous révélerez encore à vous-même dans votre capacité à accepter ce qui ressemblait jadis à du rejet. Vous le verrez alors comme une expression de soi. Du coup, vous deviendrez peut-être des opportunités pour que ceux qui vous rejettent se révèlent à eux-mêmes. Un peu à vous, aussi. Révélez-vous. Aimez-vous

Il ne me reste plus qu’à vous souhaiter une bonne semaine,

Bye, bye

RESSOURCES pour aller plus loin :

Mon premier choix :


A lire aussi…


Image par press 👍 and ⭐ de Pixabay


Questions & Commentaires

Laisser une question / un commentaire

Votre adresse email ne sera ni vendue, ni cedée. Required fields are marked *


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.


[There are no radio stations in the database]