3# Qu’est-ce que vous valez

Written by on

Vous ressentez le besoin d’évaluer votre valeur. Comment comprendre cette tendance à vous évaluer. Les exercices proposés feront de votre semaine à venir une semaine marquantes. 

Vous prendrez conscience que votre manière de vous donner de la valeur vous limitait. Vous verrez comment faire en sorte que cette limitation saute pour vous libérer d’un poids qui rendra votre vie plus légère et plus simple. A très vite pour vivre une semaine impressionnante. 

Ce qui vous attend dans cet épisode 

  • Comprendre ce qui vous amène à vous poser la question de votre propre valeur
  • Ce que le fait de vous poser la question vous apprend sur vous-même
  • Les limites du besoin d’être valorisé 
  • La valeur intrinsèque et la valeur extrinsèque
  • Comment se libérer de l’auto-jugement et du jugement

Prenez rendez-vous  avec Pascal Quionquion


Questions & Commentaires
  1. Ingrid   On   27 avril 2020 at 22 h 03 min

    Bonjour
    Pascal
    Je n’ai pas bien compris l’exercice de la semaine. Pouvez-vous me l’expliquer s’il vous plaît ? Je vous remercie d’avance.
    Cordialement
    Ingrid

    • AdminPasc   On   28 avril 2020 at 14 h 06 min

      Bonjour Ingrid,
      En réalité, il y a deux exercices, dans cet épisode. Les voici en résumé :

      Exercice n°1 :
      1) Cessez de vous poser la question de votre valeur. Accepter que votre valeur restera inchangée, quoi que vous viviez.

      Exercice n°2 :
      2) Répétez plusieurs fois par jour, le soir au coucher et le matin au lever de sorte que ce soit votre première et dernière pensée de la journée : « Je ne suis pas équipé(e) pour juger mais pour aimer ».Pour qu’elle apporte le résultat escompté, je vous demande de la mettre en pratique tous les jours pendant 7 jours. Faites-le plusieurs fois par jour et particulièrement quand vous réalisez que vous évaluez les autres ou vous-même. Dites vous (à haute voix, c’est mieux, encore une fois). Prenez le temps de l’écrire pour la lire sur votre table de chevet et sur le miroir de votre salle de bain, sur votre frigo, derrière la porte de vos WC. Je vous propose de la mettre aussi sur votre porte d’entrée (à l’intérieur, bien-sûr). Je vous propose aussi de penser à une personne avec qui vous n’accrochez pas (un collègue, votre patron, un voisin, qui vous voulez) et d’associer cette phrase à l’idée que vous avez de cette personne. Ce sera très bizarre, parce que ça ne collera pas à la réalité que vous percevez de cette personne mais, sur un moyen et sur un long terme, vous y gagnerez à vous libérer de vos jugements. C’est vous qui serez le bénéficiaire du non-jugement.

      Appliquez-les le plus tôt possible et le plus souvent possible.
      Au plaisir

Laisser une question / un commentaire

Votre adresse email ne sera ni vendue, ni cedée. Required fields are marked *


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.


Continue reading

[There are no radio stations in the database]

Ecrit pour vous !  "Vos problèmes sont-ils des obstacles à votre bonheur ?"