Faites des choix bons et mauvais

Faire des choix bons et mauvais

Pour récolter, n’a-t-on pas besoin de (se) planter ?

Faites des choix bons et mauvais est un remède idéal pour faire de bons choix. Le simple fait de sortir de la préoccupation, pour ne pas dire de l’obsession, de devoir faire de bons choix vous conduira à faire de bons choix. Un moyen de faire de mauvais choix étant de ne pas faire de choix du tout.

Dans ce rendez-vous, je m’arrêterai sur plusieurs points :

Pourquoi faire des choix ? En répondant à cette question, je prendrai le temps de vous expliquer à quel point le choix est une opportunité pour vivre des expériences. Entre autres :

  • Apprendre à vous connaître,
  • Remettre vos croyances en question,
  • Instaurer une ouverture d’esprit
  • Vous habituer au risque
  • Apprendre par l’expérience
  • Sortir de l’habitude ou, comme on le dit ces temps-ci, de votre zone de confort.
Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :   Avant tout, aimez-vous

Comment passer à l’action ?

Quand vous prenez conscience du fait que vous avez le choix de choisir de choisir et que choisir de ne pas choisir n’existe pas, vous saurez que vous n’aurez plus qu’à choisir. Si vous ressentez le besoin de relire cette phrase, c’est normal 😉 Faites-le.

Avec ce rendez-vous, vous comprendrez que le « laisser choisir » est une manière de faire un choix. 

faire de bons et mauvais choix aussi

Que préférez-vous ? Faire ou subir vos choix ? 

Je vous donnerai une technique en trois points. Et, que vos choix soient bons ou mauvais, vous vous rapprocherez de la possibilité de faire le bon choix à force de faire des choix. 

Dans ces 30 jours pour vivre heureux, je tiens à ce que vous fassiez des choix. Qu’ils soient bons ou mauvais importe peu. L’essentiel est que vous vous entraîniez à faire des choix et à apprendre de vos choix bons ET mauvais. Et oui ! Les mauvais choix ont de belles choses à vous apprendre pour arriver à faire en sorte qu’ils baissent en nombre au fil de vos entrainements et cela ne se fera possible qu’à force d’en faire (de mauvais entre autres). 

Ensuite, si vous voulez apprendre à ne faire que de bons choix, n’écoutez surtout pas ce rendez-vous 🙂 

Photo : Pexels.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.